Loading...

Droit d'asile et aide aux réfugiés

Le Centre d'Accueil de Demandeurs d'Asile (CADA) de l'Association d'Aide au Jeunes Travailleurs (AAJT) est destiné à accueillir 90 demandeurs d'asile âgés de 18 à 30 ans : jeunes isolés, couples ou parents isolés avec un enfant. Ouvert en 2004 sur le site de La Roseraie, il n’accueillait alors que 15 jeunes isolés de 18 à 25 ans.
Le service d’Accompagnement des Statutaires de l’AAJT a été créé en 2015 afin d’accompagner les jeunes réfugiés ou bénéficiaires de la protection subsidiaire dans leur parcours en visant tout à la fois l’insertion socio-professionnelle (levée du frein linguistique, recherche d'emploi ou formation, démarches administratives...) et l’insertion dans un logement. Le service est financé par les Directions Départementale et Régionale de la Direction Générale de la Cohésion Sociale (DGCS), par la Fondation de France et par l’Agence de Services et de Paiement.
Présentation du SAS Vidéo du SAS

Le Centre d'Accueil de Demandeurs d'Asile (CADA), c'est :


Une prise en charge sur orientation nationale

Les personnes prises en charge par le service sont exclusivement orientées par l'Office Français de l'Immigration et de l'Intégration (OFII) et ont toutes nécessairement déposé une demande d'asile auprès d’une préfecture. Les orientations sont nationales.

Une équipe accompagnante pluridisciplinaire

L'équipe du CADA, composée de juristes, de travailleurs sociaux et de volontaires civiques, encadre l'hébergement et accompagne les demandeurs d'asile dans toutes les démarches administratives et juridiques, tout au long de leur parcours.

Avant tout de l'Humain

Un pan important du travail de l'équipe est d'offrir un accompagnement humain à des personnes en souffrance, en rupture avec leur famille et leur pays : ouverture de droits, suivi santé, cours de Français Langue Etrangère (FLE), organisation d'activités de loisirs...

Du travail inter-équipes

Le “Service d’Accueil des Statutaires” de l’AAJT prend ensuite le relais de l’accompagnement vers l’emploi et vers le logement de ceux des demandeurs d’asiles qui ont obtenu une protection internationale et un droit de séjour en France (réfugiés ou bénéficiaires de la protection subsidiaire).

Le service d’Accompagnement des Statutaires, c'est :


Des prescriptions multiples

Différents organismes nous orientent des jeunes statutaires : les Centres d’Accueil pour Demandeurs d’Asile (CADA) et les sections d'accueil d'urgence de Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS), des partenaires extérieurs (OFII, Pôle Emploi, Missions Locales, associations, etc.). Certains jeunes viennent spontanément nous solliciter ayant entendu parler du service par le bouche-à-oreille.

Vous souhaitez nous orienter un jeune ?

Fiche de prescription SAS

Une équipe accompagnante pluridisciplinaire

L’équipe est composée d’un chef de service, de 2 chargés de projet, de 2 Conseillères en Économie Sociale et Familiale, de 2 Conseillères en Insertion Professionnelle et d'un volontaire en service civique.



Un réseau de partenaires

L’équipe s’appuie au quotidien sur un réseau de partenaires opérationnels et institutionnels auprès desquels elle coordonne les parcours pour faciliter la levée des freins à l’employabilité et à l’accès au logement (centres de formation, chantiers et entreprises d’insertion, services publics…).


Une grande diversité culturelle

Le Service accompagne une file active de 90 jeunes femmes ou hommes, âgés de 18 à 30 ans, d’une dizaine de nationalités différentes.

Des projets innovants

Depuis fin 2018, 4 nouveaux projets viennent compléter l’offre de services :

  • L’hébergement chez des particuliers avec “Mon Toit Pour Toi”
    ”Mon Toit Pour Toi” propose de mettre en lien des jeunes réfugiés avec des particuliers qui offrent un hébergement solidaire de 3 mois renouvelables.
    L’accueil chez un particulier est un formidable tremplin pour le jeune dans son parcours d’intégration socio-professionnelle. Au-delà de fournir un toit à un jeune qui est à la rue ou en hébergement d’urgence, ”Mon Toit Pour Toi” favorise les chances de réussite du jeune, l'aide dans son apprentissage du français et lui permet de développer son réseau. En parallèle le jeune est systématiquement accompagné par l'équipe de l'AAJT dans sa recherche d'emploi / de formation et d'un logement autonome et pérenne pour la suite.
    Nous recherchons activement des hôtes solidaires. N'hésitez pas à diffuser l'information autour de vous !

    Présentation Mon Toit Pour Toi Fiche de mission hote solidaire

    Témoignage Accédez à la page Mon Toit Pour Toi

  • L’accès au Service Civique : le projet Réfugié Citoyen
    25 missions de service civique sont proposées à de jeunes réfugiés auprès d’associations partenaires. En plus d’être un tremplin dans l’insertion professionnelle du jeune, ces missions permettent la création de lien social et d’un réseau.
    Vous êtes une association ou une collectivité locale intéressée par l'accueil de volontaires en service civique? Vous êtes sensibilisés à l'accueil des réfugiés sur le territoire et souhaitez leur ouvrir la possibilité d'intervenir dans un projet d'intérêt général?

    Présentation réfugié Citoyen

  • Le dispositif Coup de Pouce, une bourse ouverte aux statutaires et aux ex-Mineurs Non Accompagnés du département
    Les jeunes majeurs migrants font face à des situations financières particulièrement difficiles qui sont souvent des freins dans leur insertion professionnelle et/ou sociale.
    Le dispositif « Coup de Pouce » permet de favoriser la continuité des parcours en débloquant des moyens financiers ponctuels (200 à 1500€) pour favoriser l’aboutissement des projets d’insertion. Il a vocation à faciliter la réalisation de l’une des étapes-clés du parcours d’insertion socio-professionnelle du jeune.

    En savoir plus sur les critères déligibilité : Présentation dispositif Coup de Pouce

    Téléchargez le Formulaire de demande de Bourse

  • Le développement du mentoring et d’un réseau d’employeurs solidaires
    Dans leur pays d’origine, les jeunes réfugiés ont de nombreux savoirs et savoir-faire. Faute de réseau social en France, ils peuvent être en difficulté pour transférer/valoriser ces compétences.
    “Mentoring solidaire” est une manière d’aider ces jeunes en permettant la rencontre et la création d’un lien de soutien entre un salarié d’une entreprise et une personne réfugiée, sur Marseille et ses environs. Cette relation prend la forme d’un binôme mentor/mentoré proposant au jeune un tremplin dans son insertion socioprofessionnelle.

    Presentation mentoring solidaire Mission benevole mentor